le Brusho : utilisation et fabrication

par Posted on 3 min read 25 vues

Le Brusho est pour moi LE produit économique qui offre le plus de possibilité. Il permet, quand on a peu de temps, de scrapper un fond de page ou de carte assez rapidement avec un rendu surprenant.
Allez je vous raconte tout

⬇

Le Brusho

Vendu sous forme de poudre dans un petit pot blanc, le Brusho est du pigment aquarellable très volatile qui donne des couleurs vives. N’ayez pas peur de voir de la couleur dans votre mouchoir quand vous vous mouchez 😁.
Le Brusho est très facile d’utilisation et apporte  des effets étonnants !

pot brusho pour scrapbooking

 

L’utilisation

 

➡
De multiples utilisations s’offrent à vous avec le Brusho :

  • tout simplement en saupoudrant plus ou moins du pigment sur votre support pour obtenir différentes nuances d’une même couleur. Vaporisez de l’eau sur la poudre et la magie opère ! 😍 Ou alors travaillez en sens inverse en mouillant le papier et en saupoudrant du pigment dessus. 
    Expérimentez, mélangez différentes couleurs pour obtenir de nouvelles teintes.

illustration de l'effet du brusho

 

  • utilisez le brusho comme de l’aquarelle. Saupoudrez de la poudre sur un plastique et mélangez-la avec de l’eau. Vous pouvez utiliser votre préparation pour coloriser vos tamponnages, réaliser un fond de page ou carte, … En dosant le pigment, vous obtiendrez des couleurs plus ou moins foncées.

  • Vous pouvez créer vos propres sprays d’encre en mettant du pigment dans le fond d’un pulvérisateur et en ajoutant de l’eau. Bien secoué.
    Plus vous mettrez deupigment et plus la couleur sera foncée. Ajoutez l’eau au fur et à mesure pour tester la couleur afin d’avoir la teinte souhaitée.

 

  • colorisez la pâte de structure, la modeling paste ou même créez votre couleur de peinture en mélangeant du pigment à de la peinture blanche.

 

 

 


Reçois de façon hebdomadaire les inspirations scrap de ma vie de Créative : article de la gazette du scrapbooking, exercice d’inspiration, tutoriel photos et/ou vidéo, et le lancement des ateliers. Scrap et bonne humeur sont au rendez-vous !


 

Comment faire soi-même du Brusho ?

 

➡
Il vous faut des craies aquarellables voir même des crayons de couleur aquarellables. Pas l’aquarelle qu’on trouve en godet classique mais plutôt en crayon, le rendu se rapprochera plus au Brusho.

  • Cassez un morceau de craie et broyez-le avec le manche d’un couteau de peintre par exemple.
  • Placez la poudre récolter dans un poivrier.

 

Afin de garder la poudre plus longtemps, il faudra la conserver dans un récipient hermétique.
Pour l’effet multicolore qu’on retrouve dans l’utilisation du Brusho, il suffit de mettre quelque pointe d’une autre couleur dans la couleur principale. A vous de vous amuser à trouver le dosage idéal selon vos goûts.

 

Si vous souhaitez essayer avant d’investir dans les brushos, vous pouvez aussi utiliser du colorant alimentaire en poudres. Par contre, attention, les poudres sont très pigmentées.

 

 

 

Avez-vous succombé aux brushos ? 😁

Partagez cet article auprès de scrappeuses souhaitant s’amuser à moindre coût ou ayant des questions sur le Brusho.

 

D’autre idée de lecture : le tampon caoutchouc non-monté, montage et rangement

 

ads
Je vous souhaite une excellente journée ❤️

Un petit mot là-dessus ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Comments Yet.

Previous
Cartes thème marin pour Sagapo Scrap
le Brusho : utilisation et fabrication